Parlons paiements Des idées pour rester à l’avant-garde

4 lecture min

Le paiement numérique dans toutes les petites entreprises? Absolument! Explications.

lundi, octobre 05, 2020

L’heure est au numérique chez les consommateurs canadiens. Le déclin progressif du paiement en espèces, exacerbé par la COVID-19, est bien réel selon une étude d’Interac. En 2009, ce type de paiement représentait 54 % des transactions; en 2017, c’était 30 %. Une situation qui s’explique par l’essor des cartes de crédit et de débit, et plus récemment des modes de paiement numérique comme le paiement sans contact. Des milliards de transactions en espèces sont désormais complètement informatisées. Et l’intérêt des consommateurs pour ce mode n’est pas près de s’arrêter. C’est donc la voie de l’avenir pour les petites entreprises.

Voici des idées pour faire passer votre entreprise au numérique :

  • Adoption de systèmes de paiement sans contact qui acceptent les portefeuilles numériques;
  • Installation de stations libre-service ou possibilité pour les employés de traiter des transactions partout en magasin, sans contact dans la mesure du possible;
  • Possibilité de commande par téléphone, tablette ou ordinateur, par souci de commodité pour les consommateurs;
  • Mises à jour en temps réel par texto pour les commandes et la livraison;
  • Application mobile personnalisée pour que les consommateurs puissent faire leurs courses et payer avec leur téléphone en magasin.

Réalisée en 2020, l’étude Back to Business (en anglais) de Visa sur le comportement des petites entreprises et des consommateurs dans le monde a montré que deux tiers de ces entreprises avaient amélioré leurs options de paiement numérique. Ce virage sera d’ailleurs payant au Canada, où plus de la moitié des consommateurs sondés se disaient prêts à se tourner vers un nouveau magasin s’il offrait le paiement sans contact. Le sondage indiquait aussi que plus de 40 % des petites entreprises au Canada avaient adopté de nouvelles méthodes sans contact depuis le début de la pandémie. On voit que ces entreprises sont bien à l’écoute.

Réalisée en 2020, l’étude Back to Business de Visa sur les comportements des petites entreprises et des consommateurs dans le monde, a montré que deux tiers des petites entreprises avaient amélioré leurs options de paiement numérique.

Les consommateurs sont aussi plus soucieux d’encourager les commerces de proximité, et le paiement numérique peut les y aider. Outre la commande de nourriture en ligne, pour emporter ou en livraison, de nombreuses personnes préfèrent l’épicerie ou leur magasinage par téléphone, tablette ou ordinateur.

Beaucoup de petites entreprises se sont converties au commerce en ligne et reproduisent aujourd’hui dans Internet leur stratégie de vente sur le plancher. L’engouement pour le ramassage à bord de la voiture, en magasin, le retrait automobile et la livraison sans contact s’explique quant à lui par la simplicité de l’achat sur Internet et la commodité du ramassage en personne.

Par ailleurs, par le commerce social, les petites entreprises peuvent stimuler leurs ventes grâce à des publicités sur les réseaux sociaux avec des liens vers leurs sites transactionnels. Ce genre de publications a le potentiel d’attirer un vaste public. C’est pourquoi la simplification du ramassage à bord de la voiture ou en magasin à partir de ces plateformes est un excellent vecteur d’élargissement de la clientèle.

Le numérique, la voie de l’avenir

Impossible aujourd’hui pour votre petite entreprise de négliger les paiements numériques. Votre liste de stratégie de paiements pour la prochaine année doit inclure le passage au numérique, sous quelque forme que ce soit. Vous verrez, c’est une stratégie payante.